Les Ages du Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Ages du Monde

Message par Lokhir le Dim 12 Déc - 19:45

Toute chose bien conçue se doit d'avoir un début. Avant celui qui nous intéresse, il n'y avait rien. Non que les choses fussent immatérielles ; elles n'étaient pas. S'il faut nommer cette époque, c'est "Ere du Néant" que nous la nommerons.
Le début, donc, de notre Monde commence par l'apparition inexpliquée des "Êtres Ethérés". Divisés en deux catégories, on distingue d'un coté "Le Chaos" et de l'autre "L'Ordre". Le premier, plan d'existence immatériel, était constitué des "Démons", êtres du changement et de la destruction ; l'autre quant à lui n'était que création et imagination, immatériellement incarnées par les "Dieux". Beaucoup disent que le Chaos vint après l'Ordre, se basant sur le principe que pour changer quelque chose il faut bien qu'elle soit en premier lieu, mais cela, personne n'est à même de le prouver ; sans doute personne ne le sera-t-il jamais.

Mais le début qui nous intéresse réellement est celui du plan matériel, qui marque "l'Ere de l'Aurore". Celui où une improbable et impensable alliance des Immortels du Chaos et de l'Ordre façonna le "Monde Physique" et ce qui l'entoure. La création et l'orchestration de ce plan d'existence ne fut réellement que l'oeuvre des Dieux, les Démons ne prêtèrent qu'un peu de leur puissance pour la réalisation de ce travail de Titans. L'idée d'origine vint des Dieux "Eldars" qui se matérialisèrent pour donner la Terre, la Mer, les Etoiles et la "Magie" ; avant d'avoir l'idée de placer sur cette terre, de la Vie.
C'est ainsi qu'apparurent les Eldars, "parfaits" dans leur conception. Après quoi la majorité des Dieux décidèrent d'inventer une forme de vie intelligente. Beaucoup se mirent à plusieurs pour optimiser leurs résultats - tels ceux qui imaginèrent le Peuple Nordique ou les Elfes -, beaucoup firent des brouillons qu'ils finirent par délaisser, comme les Dieux qui créèrent les "Crasseux" ou les "Ram'jïzs". Mais la plus intéressante de ces races abandonnées reste de loin celle des "Hommes"... - nous en reparlerons.
Alors qu'ils s'incarnaient sur la Terre, les Dieux se fabriquèrent des outils ou des armes, afin d'y enfermer une partie de leurs pouvoirs, créant ce qui deveindrait plus tard des reliques divines. Les Démons, dont les pouvoirs sont beaucoup plus "maléables", n'avaient nul besoin de tels outils.
La paix entre les deux forces primitives ne dura guère, et les Démons, jaloux d'avoir été tenus à l'écart de la Création et même d'avoir été utilisés par les Dieux pour leur seul plaisir, créèrent en secret les créatures les plus abjectes et destructrices auxquelles leurs esprits malades purent penser, afin de se venger des Dieux, de récupérer le Monde et en disposer à leur guise.
Ces événements menèrent à la Guerre des Immortels, le conflit le plus meurtrier que le monde ait jamais connu. Guerre remportée par l'Ordre au prix de sa matérialité. En effet, le Chaos, plus puissant par nature, était destiné à vaincre l'Ordre. Mais les Dieux conçurent un plan pour mettre un terme au conflit : les plus puissants d'entre eux, le Cerle des Dieux Eldariques, se réunirent et lancèrent un sort d'une puissance inégalée jusqu'alors et depuis lors. Ce sort fragmenta l'univers encore jeune en trois dimensions : une pour le Chaos, une pour l'Ordre, et une pour les mortels, séparant à jamais la matière et l'immatériel. Les Dieux et les Démons furent enfermés dans leurs plans attitrés, et la guerre prit fin.
Toutefois, le sort était si puissant que même les Dieux ne pouvaient prévoir toutes ses implications. La fin brutale des lois qui régissaient l'univers jusque là provoqua de nombreux paradoxes et catastrophes similaires : des choses qui n'auraient pas dû exister, ou dont la nature était intrinsèquement liée à l'univers... ces choses provoquèrent des cataclysmes aléatoires, fracturant les terres et infligeant au monde des blessures profondes. La naissance des Vampires serait par exemple due à la présence d'êtres humains en plein coeur d'une de ces failles dans la réalité...
Si, dans les premiers siècles de l'Âge des Légendes, les Immortels gardèrent le contact avec leurs fidèles, au travers de portails invisibles reliant les dimensions, ils perdent depuis progressivement cette capacité. En effet, le sortilège du Cercle continue d'agir, refermant chaque jour davantage les barrières entre les mondes. Même les deux principales portes vers les royaumes immortels, les Portes de l'Infini, semblent aujourd'hui faiblir...

suite a paraitre...

_________________
-Nous chantons la danse du loup qui la peur sent et le couard occis
Nous chantons la danse de l'homme qui l'or sent et son frere occis
-Celui qui n'apprend que ce que savent les autres est aussi ignorant que si il ne savait rien
Les perles de la connaissance sont autant de trésors bien cachés et farouchement gardés
Seule la recherche de la connaissance de soi mène à la sagesse et a l'harmonie
-Emprisonnés par les oeuvres de l'homme, nous oublions qu'un jour nous fûmes libre
avatar
Lokhir
Admin

Messages : 50
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 24
Localisation : Orsay

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-encyclopedia.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum