Les Saars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Saars

Message par Balder le Dim 26 Déc - 16:56

Parfois appelés à tort "Elfes Écarlates" par les ignorants, les Saars sont les habitants du royaume d'Ayûvaï, situé à l'Est du Continent. Ils constituent une cinquième "branche raciale", les quatre autres étant les Hommes, les Elfes, les Peaux-Grises et les Nordiques.

Description

Physiquement les Saars diffèrent légèrement des humains et des autres races. La couleur de leur peau est dans les tons rouges, pouvant aller du grenat à l'amarante, en passant par le cinabre, le carmin et l'écarlate. Leurs cheveux arborent diverses teintes rouges, brunes ou noires ; ils sont peu nombreux et très épais, comme d'épaisses nattes. Ces cheveux, qu'ils appellent eux-mêmes kaa, sont assez sensibles et résistants ; ils poussent jusqu'à une longueur maximale qui dépend de l'individu, et repoussent jusqu'à cette même longueur s'ils sont coupés (ce qui est plutôt douloureux d'ailleurs). Leurs yeux, quant à eux, varient du bleu ciel au rouge sang, restant le plus souvent dans des tons violets.
Le dimorphisme sexuel chez les Saars est très restreint : les femmes n'ont pas plus de seins que les hommes, et leurs traits sont somme toute assez similaires. On remarque cependant que seuls les hommes ont des sourcils...
La kynesthésie saar est remarquable, ainsi que leur équilibre. En revanche, ils ressentent moins les nuances entre les goûts des divers aliments. Leurs autres sens ont une acuité à peu près égale à celle des humains.
Pour ce qui est de leur allure et de leur comportement en général, disons simplement que là où les humains sont "mamaliens", les Saars sont plus "reptiliens". Par exemple, ils manifestent leur rage non pas en hurlant et en faisant la grimace comme des singes, mais en se raidissant et en fixant la cible de leur ire, comme le ferait un serpent.
Les Saars vivent plus vieux que les humains, allant jusqu'à cent ans pour les plus chanceux d'entre eux, là où un être humain ne dépasse guère les cinquante ans. Leur vieillissement se fait selon un rythme normal jusqu'à vingt ans environ, après quoi il ralentit, avant de reprendre brusquement dans leurs derniers mois.

Culture

Les Saars sont depuis toujours un peuple de pêcheurs, mais aussi et surtout, de chasseurs. Bien qu'ils vivent aujourd'hui majoritairement sur les côtes d'Ayûvaï, ils furent jadis les maîtres des savanes qui s'étendent au nord de celles-ci. Leur déesse de la chasse, Nayatyudj, qui est aussi la déesse de la guerre, montre bien la place qu'occupe la chasse dans leur vie : ils ne différencient en rien la chasse de la guerre. Ils usent des mêmes armes et des mêmes méthodes dans l'une ou dans l'autre, car pour eux il s'agit de la même "activité".
Jusqu'à il y a sept-cents ans, le respect du passé et des croyances qui y sont liées faisait également partie de leur culture. Ils vénéraient avec application leurs cinq divinités, notamment leurs réalisations en ce monde, dont la fabuleuse Citadelle Flottante. Hélas, celle-ci a, il y a sept siècles, cessé de flotter, et s'est écrasée sur leur capitale, provoquant une période de peur et de troubles au sein de leur royaume, ainsi qu'une perte de foi massive.
Les Saars étaient également un peuple éclairé, dont l'influence des autres races n'a que récemment obscurci l'esprit. De toutes les sciences, c'était l'astronomie qui comptait le plus à leurs yeux, comme en témoigne l'impressionnant planétaire d'Oya'kiv, à présent en piteux état...
Aujourd'hui, la culture saar s'étiole, de même que leur population s'éparpille. Seuls quelques uns, notamment les Azabaa ("Sages"), et leurs fidèles continuent à perpétuer les usages de leur race.
avatar
Balder
Admin

Messages : 51
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum