Les phénix d'Ayûvaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les phénix d'Ayûvaï

Message par Balder le Mar 21 Déc - 10:38

Ces créatures comptent parmi les plus merveilleuses du monde connu. Le phénix est un oiseau de grande taille, dont l'envergure dépasse les quatre mètres, doté d'une considérable longévité (plus de cinq-cents ans) et de puissants pouvoirs magiques. Ils vivent sur les plus hauts sommets des montagnes d'Ayûvaï, la terre des Saars, où ils sont considérés comme des protecteurs et des signes de bonne augure. Même les nomades Nûska tiennent ces rapaces en haute estime.
Les phénix possèdent donc quelques particularités étonnantes : ils sont capables d'émettre de la lumière, qui permet essentiellement à leurs congénères plus jeunes de les repérer et de les suivre lors de leurs grandes migrations vers l'Est ; ils peuvent aussi produire une aura de chaleur, et l'utiliser comme une arme pour chasser, embrasant leurs proies à des centaines de mètres de distance ; enfin, ils sont à demi intangibles, si bien qu'un coup d'épée ou une flèche ne leur feront que peu de dégâts.
Les phénix ne se reproduisent que rarement, peut-être une fois tous les dix ans. Leurs oeufs, bien que solides, ne peuvent éclore que s'ils sont couvés par la chaleur d'un autre phénix. Les oisillons, qui mesurent déjà près d'un mètre d'envergure, sont couverts d'un duvet blanc, qui devient un plumage argenté avec l'âge. Une fois arrivés à maturité, leurs plumes prennent différentes teintes de rouges, d'orange, d'or et de bleu, en proportions et en dispositions différentes d'un individu à l'autre.
Il semble que les phénix d'Ayûvaï soient les seuls de leur espèce au monde. A certains moments, que l'on pense liés aux cycles célestes, les phénix s'envolent tous et migrent vers l'Est, vers le continent de Nahül'. On ignore ce qu'ils y font, mais ils reviennent au bout d'un an ou deux dans leurs nids des montagnes d'Ayûvaï.
Le phénix est malheureusement traqué par certains aventuriers, nécromanciens et autres, pour ses plumes et son sang. Les premières, utilisées pour fabriquer des vêtements, rendent ceux-ci impénétrables au feu, à la chaleur, au froid et à la magie néfaste ; le second, dit-on, augmente l'espérance de vie. Mais ses effets se font de moins en moins sentir à chaque prise, et il devient une malédiction car le consommateur use des années qu'il gagne en l'absorbant dans le seul but d'en trouver plus. Lorsqu'il finit malgré tout par mourir, il n'est plus que l'ombre de lui-même.
avatar
Balder
Admin

Messages : 51
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum